L'Univers
de Yamato

Uchû Senkan Yamato 2

Uchû Senkan Yamato 2 - Introduction Fiche technique
Titre:Uchû Senkan Yamato 2 ("Le Cuirassé de l'Espace Yamato 2")
Format:série TV de 26 x 25 minutes
Date de 1ère diffusion:du 14/10/1978 au 07/04/1979
Studio:Office Academy
Designer / Créateur:Leiji Matsumoto
Producteur / Créateur:Yoshinobu Nishizaki
Scénaristes:Keisuke Fujikawa, Eiichi Yamamoto
Compositeur:Hiroshi Miyagawa


Génériques

>> générique d'ouverture

>> générique de fin

© Office Academy
Uchû Senkan Yamato 2 opening Uchû Senkan Yamato 2 ending


L'histoire

Année 2201. Un an après le retour sur Terre du Yamato et la décontamination de la planète, la vie a repris son cours normal. Les hommes ont quitté les cités souterraines, rebâtit les villes et se sont à nouveau lancés à la conquête du système solaire. Cependant, un nouvel ennemi menace l'humanité : l'Empire de la Comète Blanche étend son emprise sur l'univers, asservissant ou détruisant toutes les planètes se trouvant sur sa route. Le machiavélique Dessler compte bien quant à lui profiter de son alliance avec l'empereur Zordar pour prendre sa revanche sur le Yamato. Habitante de la planète Telezart qui est également menacée par la sinistre Comète Blanche, la mystérieuse Teresa envoie un appel de détresse à travers l'univers...

N'ayant pas connaissance de la menace, le Yamato commandé par Kodai fait route vers la Terre au terme d'une longue mission de patrouille aux confins du système solaire. C'est alors que des vaisseaux issus des troupes avancées de l'Empire lancent une attaque éclair sur le Yamato, avant de disparaître dans l'espace. Kodai s'inquiète de ce nouvel ennemi inconnu. Enfin arrivé sur Terre, la joie des retrouvailles avec Yuki et les autres anciens membres de l'équipage du Yamato fait vite place au désenchantement. En seulement un an, les terriens semblent avoir oublié l'épopée du Yamato. Seule la statue érigée à la mémoire du capitaine Okita semble encore témoigner de ce glorieux et douloureux passé. Comment est-il possible que les hommes aient la mémoire aussi courte ? Le Yamato lui-même est relégué au rang d'antiquité par l'Andromeda, nouveau fleuron de la flotte terrestre entièrement automatisé. Malgré l'attaque subie par le Yamato, le mystérieux message de détresse, ainsi que plusieurs autres incidents, l'état major refuse de croire à la possibilité d'une nouvelle menace. Persuadé au contraire qu'un terrible danger plane sur la Terre, Kodai rassemble en secret ses anciens coéquipiers et lance le Yamato dans une nouvelle aventure sans l'accord de sa hiérarchie. L'état major terrien va alors faire tout son possible pour stopper les mutins, allant jusqu'à envoyer l'Andromeda intercepter le Yamato, mais rien ne pourra entamer la détermination de Kodai et des siens.

Le Yamato va donc traverser la galaxie à la recherche de la planète Telezart, source du signal de détresse. Il sera très vite confronté aux premières lignes de la flotte impériale qui commencent à approcher du système solaire. Shima va prendre cette nouvelle quête particulièrement à coeur, alors qu'il avait précédemment beaucoup hésité avant de rembarquer à bord du cuirassé. Attiré dans un piège tendu par la flotte de Gamilas, le Yamato en réchappera de justesse grâce à l'intervention de Sahvela, intrigante courtisane de l'empereur dont elle va usurper le pouvoir en donnant à Dessler un ordre de retraite fort inopportun.

Le cuirassé spatial finira quant à lui par atteindre Telezart, où il découvrira une terre dévasté par la guerre. Seule dans son palais flottant, Teresa accueille Shima et ses compagnons. Elle leur donne alors de précieuses informations sur la Comète Blanche, tandis qu'une romance naît entre elle et Shima. Malgré les suppliques de ce dernier, Teresa refuse de quitter sa planète qui sera détruite par la Comète d'ici quelques heures. Ayant enfin prit conscience de la menace, l'état major terrien donne l'ordre au Yamato de retourner vers le système solaire, déchirant le coeur de Shima et abandonnant à son sort une planète condamnée. Il n'y a pourtant pas de temps pour les regrets, la Comète progressant approximativement à la même vitesse que le cuirassé.

Le Yamato effectue à temps la jonction avec les forces terrestres qui organisent la dernière ligne de défense. Malgré une première phase victorieuse, la flotte terrienne emmenée par l'Andromeda est entièrement décimée par l'attaque de la Comète qui révèle enfin son vrai visage, dévoilant une gigantesque et invulnérable cité flottante. Gravement endommagé, le Yamato doit quitter le champ de bataille. Pendant que l'équipage effectue les réparations, la Terre accepte la reddition sans condition proposée par l'empereur Zordar. Kodai décide malgré tout de poursuivre la lutte, sachant que le Yamato est à nouveau le dernier espoir de l'humanité...

La monumentale bataille finale va s'étaler sur 4 épisodes, voyant le Yamato affronter successivement les toupes de Dessler, la cité flottante, puis le terrible cuirassé géant de l'empereur Zordar. Au cours de ce dénouement épique riche en émotions et en rebondissements, de nombreux membres de l'équipage du Yamato vont sacrifier leur vie, permettant ainsi de sauver la Terre.


Uchû Senkan Yamato 2 - L'histoire


Sauvés par Leiji

Suite au succès des films Uchû Senkan Yamato et Saraba Uchû Senkan Yamato: Ai No Senshitachi, cette deuxième série est lancée et diffusée sur Yomiuri TV. Matsumoto réussira à obtenir que les personnages principaux survivent à la fin de la série, ce qui n'est pas le cas dans le film. Ce changement de dénouement va bien sûr favoriser les suites à venir, à commencer par le téléfilm Uchû Senkan Yamato: Aratanaru Tabidachi qui sera diffusé en 1979.

Uchû Senkan Yamato 2 est la digne héritière de la série d'origine. Techniquement supérieure à sa glorieuse aînée, elle s'appuie sur une intrigue solide et sur des personnages principaux qui prennent en maturité. Les nombreuses qualités de cette deuxième série lui permettent de tenir les spectateurs en haleine jusqu'à la formidable bataille finale qui restera certainement comme une des plus inoubliables de toute la saga.

A bien y regarder, de nombreux aspects sont même beaucoup mieux traités dans la série que dans le film Saraba Uchû Senkan Yamato: Ai No Senshitachi. Les personnages de Shima, Teresa et Sahvela y sont plus développés, et la mutinerie au début de l'histoire gagne en intensité avec le jeu du chat et de la souris que se livrent l'Andromeda et le Yamato, notamment lors d'une scène digne du dénouement haletant du Cuirassé Potemkine d'Eisenstein. On peut tout de même déplorer le choix pudique de remplacer la très belle tenue qu'arborait Teresa dans le film.

charlock

nouveau commentaire * (obligatoire)
nom ou pseudo localisation
adresse email (n'apparait pas)

[0] commentaire(s) sur cette page
Page modifiée le 28/03/2010 23:11
compteur