L'Univers
de Yamato

Dai Yamato Zero-Gô (Great Yamato n° Zero)

Yamato 2520 Fiche technique
Titre:Dai Yamato Zero-Gô
Format:série de 5 OAV de 45 minutes
Date de sortie:vol.1: 31/03/2004, vol.2: 10/05/2004, vol.3: 25/06/2004, vol.4 & 5: 15/06/2007
Studio:Venture Soft / God Ship
Auteur original:Leiji Matsumoto
Réalisateur:Tomoharu Katsumata
Character-designer:Keisuke Masunaga
Directeurs de l'animation:Junichi Hayama, Masami Suda
Compositeurs:Gotô Tsugutoshi, Hiroshi Miyagawa


Bandes-annonces >> vol.1 >> vol.2 >> vol.3 >> vol.4 >> vol.5
bande-annonces issues du site officiel http://www.daiyamato-box.com/



Jaquettes DVD

DVD Dai Yamato Zero-Gô vol.1 DVD Dai Yamato Zero-Gô vol.2 DVD Dai Yamato Zero-Gô vol.3 Dai Yamato Zero-Gô DVD BOX

L'histoire

Année 3199. Les différents systèmes de notre Galaxie, connue sous le nom de Galaxie A, forment désormais une fédération dirigée par 5 Empereurs. Les habitants de la Terre sont dorénavant répartis entre plusieurs secteurs, gigantesques cités souterraines avec chacune une culture et des valeurs qui lui sont propres. Alors que la Galaxie A est confrontée à la Constellation des Sept Etoiles, un équipage constitué d'hommes et de femmes issus des différents peuples de la Terre embarque à bord d'un nouveau Yamato.

Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique
Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique Dai Yamato Zero-Gô - Générique


>> Volume 1: Hasshin-hen "Nanasen Kantai VS. Metanoid Rakken"

Panique au QG des 5 Empereurs. Alors que la flotte de la Galaxie A a déjà subi un sérieux revers, un nouvel ennemi menace : il s'agit du Metanoid Rakken, gigantesque dragon spatial de 20 km de long qui se nourrit du magma des planètes. Le Dai Yamato commandé par le capitaine Ozma part renforcer la flotte de l'amiral Rigel rassemblée pour faire face au terrible monstre mécanique, lorsqu'un petit appareil tente d'entrer en contact avec le cuirassé...

Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1
Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1 Dai Yamato Zero-Gô - vol.1


>> Volume 2: Shôkai-hen "Dai-Yamato Zero-gô VS. Kage no Kantai"

Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2

Les 5 Empereurs observent avec anxiété les pions s'avancer sur le champ de bataille. Tandis qu'ils se replient, les quelques vaisseaux de la flotte de l'amiral Rigel ayant échappé au Metanoid Rakken sont attaqués par un mystérieux ennemi invisible. Le Dai Yamato se porte au secours des rescapés, tout en tentant d'analyser le peu de données disponibles sur cet insaisissable adversaire. C'est alors qu'il subit à son tour l'attaque du "vaisseau ombre"...

Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2 Dai Yamato Zero-Gô - vol.2


>> Volume 3: Seiran-hen "Tim Kantai VS. Hakua Teikan"

Le terrible Metanoid Rakken menace toujours la Galaxie A... De plus, un nouvel ennemi envoyé par le clan de la Constellation des 7 Etoiles se dirige vers la Terre à grande vitesse : le Hakua Teikan. Le sort de la planète bleue repose sur le Tim Kantai, vaisseau à l'équipage robot survolté et haut en couleurs. Alors que des troubles interviennent à bord du Dai Yamato dont les hommes veulent retourner défendre la Terre, c'est en fait le fabuleux Mahoroba qui viendra prêter main forte à Tim et ses compères.

Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3
Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3 Dai Yamato Zero-Gô - vol.3


>> Volume 4

Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4

A bord du Dai Yamato, les réparations des dégâts causés par la mutinerie vont bon train. Pendant ce temps, une nouvelle flotte est rassemblée pour anéantir le Metanoid Rakken. Le plan d'attaque est particulièrement élaboré, mais le terrifiant dragon spatial se joue du piège mortel qui lui avait été tendu, et anéantit la gigantesque flotte alliée. Le Dai Yamato va donc à nouveau se retrouver en première ligne pour affronter le monstre... Heureusement son équipage est renforcé par l'arrivée de Yô Haguro, mystérieuse jeune femme dont le destin semble lié à celui du Mahoroba. Avec l'aide de cette nouvelle recrue, le Dai Yamato pourra-t-il enfin neutraliser le Metanoid Rakken ?

Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4 Dai Yamato Zero-Gô - vol.4


>> Volume 5

La flotte de l'amiral Rigel part affronter le Metanoid Insektor, monstre spatial arachnoïde issu du riche bestiaire de la Constellation des Sept Etoiles. Encore une fois, la bataille qui s'engage ne semble pas tourner en faveur des forces de la Galaxie A. Alors que le Dai Yamato arrive en renfort, les alliés sont frappés de stupeur par l'apparition soudaine de trois nouveaux Metanoid Rakken. Le combat s'annonce inégal et sans espoir, mais un autre invité surprise arrive sur l'échiquier : Gailer, maître tout puissant de la Galaxie. Soucieux de laisser une chance au cuirassé terrien, il propose au capitaine Ozma de choisir son adversaire entre les Metanoid Rakken et le Metanoid Insektor. Ozma choisit ce dernier. En un instant, les trois terribles dragons spatiaux sont terrassés par le gigantesque vaisseau de Gailer. Le véritable combat peut alors commencer pour le Dai Yamato ainsi que pour le Mahoroba qui arrive à la rescousse... Canon de la Grande Galaxie, FEU !

Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5
Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5 Dai Yamato Zero-Gô - vol.5

Esprit, es-tu là ?

Note du 15/01/2008 : L'article ci-dessous a été écrit avant la sortie des volumes 4 et 5.

Après l'abandon du projet d'adaptation télévisée du manga Great Yamato, c'est finalement sous forme d'OAV que la nouvelle série Yamato voit le jour en 2004. Entre temps, le scénario a été complètement remanié, et il est bien difficile d'y trouver quelques points communs avec le manga original de Leiji Matsumoto. Dai Yamato Zero-Gô impressionne dès le premier coup d'oeil. L'image est belle, sophistiquée, la 3D particulièrement réaliste s'intégrant à merveille dans l'animation "traditionnelle". Malgré son visuel novateur, le premier OAV nous plonge immédiatement dans un univers familier. Le Yamato est différent, une nouvelle génération menée par le charismatique capitaine Ozma a pris place à son bord, mais l'esprit semble au premier abord fidèle à celui de la saga originelle. Cette première impression est pourtant trompeuse.

Passé son fabuleux générique d'ouverture (images du Yamato en haut du chapitre "L'histoire"), le deuxième épisode paraît moins enlevé. Le fil de l'histoire semble quant à lui être de plus en plus ténu. Au fil des minutes, on comprend petit à petit le concept de la série, et ce sentiment se confirme de manière éclatante dans le troisième volume : il n'est plus question ici de voyage initiatique, d'odyssée épique et romantique aux confins de l'espace infini, non... Dans Dai Yamato Zero-Gô, les Empereurs de la Galaxie assistent depuis leur palais très "Matrix" à une sorte de jeu vidéo dans lequel les pions symbolisant les différents protagonistes s'avancent les uns après les autres sur la carte du champ de bataille. Tel un match de catch, les acteurs s'élancent un à un sur le ring, et la série finit en fait par se résumer à une succession de duels entre deux ou trois adversaires. Les titres des différents épisodes sont d'ailleurs sans aucune ambiguïté. Chacun évoque en effet très clairement une confrontation entre deux opposants, à la manière d'un jeu de combat. De nombreux fans s'étant plaints de l'orientation que prenait la série, les scénaristes ont promis de revoir leur copie lors d'un très hypothétique quatrième épisode.

Ne vous méprenez pas, mon intention n'est nullement d'enfoncer cette série à l'avenir déjà plus qu'incertain. Au contraire, malgré certains choix regrettables, Dai Yamato Zero-Gô est une oeuvre particulièrement ambitieuse qui dispose de nombreux atouts, à commencer par un niveau de qualité visuelle rarement atteint dans les productions actuelles pour le format vidéo. Le premier épisode pris indépendamment est un véritable chef-d'oeuvre qui laissait augurer une série absolument magnifique. La bande originale est particulièrement réussie, avec notamment un thème principal magistral. Quant au générique d'ouverture que proposent les épisodes 2 et 3, il est tout simplement renversant de beauté, et justifierai presque à lui seul l'acquisition des DVD. Dai Yamato Zero-Gô présente également de grandes avancées sur le plan thématique. Le Yamato y est plus que jamais le vaisseau des hommes et femmes de la Terre, car son équipage est désormais cosmopolite et représentatif des diversités ethniques et culturelles de la planète bleue.

Près d'un an et demi après la sortie du 3ème épisode, il faut donc encore espérer que cette série puisse enfin tenir toutes ses promesses, et ainsi prendre un envol digne de celui de sa campagne publicitaire !

charlock, janvier 2006
Complément du 06/10/2009 :

Alors que plus personne n'y croyait, ce n'est pas un, mais deux épisodes supplémentaires qui ont été édité un beau jour de juin 2007. Et quels épisodes ! Pas d'inflexion dans la ligne scénaristique, mais force est de constater que l'univers de Dai Yamato y gagne en cohérence. Techniquement très aboutis, ces volumes 4 et 5 offrent une très belle conclusion à cette série qui aura finalement su trouver et imposer son style novateur au sein de la vénérable saga Yamato.

charlock, octobre 2009

Ressources complémentaires :

>> une rubrique très complète sur Albator SSX, avec l'histoire, les personnages, les lieux et les vaisseaux.
>> les fiches personnages avec croquis sur ARCADIA 2000.
>> des résumés détaillés avec critique et images sur TokiNoWa.
>> un pachinko : http://www.sankyo-fever.co.jp/pachinko/2004/daiyamato_2/
>> et bien sûr, le site officiel de la série : http://www.daiyamato-box.com/

Merci à Watcha, CPZ, Captain Marzhin et au site Leijiverse réalisé par Uchû Senshi Edomondo

nouveau commentaire * (obligatoire)
nom ou pseudo localisation
adresse email (n'apparait pas)

[1] commentaire(s) sur cette page
le 03/05/16 par L'amateur d'aéroplanes (France)
Merci d'avoir prit le temps d'écrire cette fiche de lecture sur ces OAV qui on préfiguré la grand retour du Yamato en série de grande qualité il y a quelques petites années.
Page modifiée le 14/07/2011 10:40
compteur